0.5% de la population mondiale détient 36% de sa richesse

In Carnet de veille
Déroulez ici

Un demi pour cent de la population mondiale détiendrait aujourd’hui près de 36% des richesses selon la dernière analyse du Credit Suisse intitulée  Global Wealth Report et publiée au début de ce mois.

Ce rapport de 48 pages analyse en particulier l’évolution de la richesse dans le monde et ses différentes répartitions démographiques et géographiques.  Il  est en libre accès à  l’adresse ci-dessous.

Par exemple, il relève que la richesse mondiale est actuellement détenue par 4,4 milliards d’adultes et qu’elle a augmenté de 72% depuis 2000, atteignant à  présent 195 billions de dollars. Le Credit Suisse Research Institute estime que ce chiffre progressera de 60% à  314 billions de dollars d’ici à  2015 sous l’effet de la robuste expansion économique des marchés émergents. Le segment médian de la pyramide des richesses mondiales se compose d’un milliard de particuliers résidant dans les économies du globe à  la croissance la plus rapide et détenant un sixième (soit 32 billions de dollars) des actifs mondiaux. Au total, 60% (587 millions) de particuliers de ce segment médian vivent dans la région Asie Pacifique. La Chine s’affiche comme le troisième producteur mondial de richesses, derrière les Etats-Unis et le Japon, devançant de 35% les pays européens les plus nantis.

«Le Credit Suisse estime que les biens des particuliers du segment médian de la pyramide leur confèrent la sécurité financière requise pour devenir les consommateurs émergents du globe. Ceux-ci devraient donc reprendre aux ménages américains endettés le rôle de moteur de la croissance mondiale. Cette évolution vient étayer les constats du Credit Suisse concernant les grandes tendances, notamment la démographie et le monde multipolaire, principalement au niveau des entreprises qui tirent profit des dépenses des consommateurs émergents. Le rapport fournit également des informations précieuses pour des analyses importantes des investissements top down et replace dans leur contexte les préoccupations concernant l’endettement des Etats, rappelant que la dette mondiale des gouvernements estimée à  42 billions de dollars en 2009 ne représente qu’un cinquième du patrimoine mondial de 195 billions de dollars », a précisé Giles Keating.

via  Credit Suisse – Global Wealth Report publié par le Credit Suisse.

La newsletter