La fraude ne paie pas … si ce n’est en années de prison.

Le financier américain Allen Stanford a été condamné jeudi 16 juin par un juge fédéral à une peine de cent dix ans de réclusion criminelle. Lhomme daffaires texan a été reconnu coupable descroquerie par le biais dune « pyramide de Ponzi » dun montant de sept milliard de dollars. Allen Stanford, surnommé le « petit Madoff » en référence à l’escroc new-yorkais condamné à cent cinquante ans de prison, avait été reconnu coupable en mars dernier davoir trompé quelque 30 000 investisseurs dans plus de cent pays avec des investissements bidon via la banque Stanford International.

via Allen Stanford, le « petit Madoff », condamné à cent dix ans de prison.

La fraude ne paie pas … si ce n’est en année de prison.


Enhanced by Zemanta